De nombreux jeunes chrétiens font preuve d’une belle audace, cherchant à apporter le ferment évangélique au cœur des activités humaines, associatives ou entrepreneuriales. 

Le réseau Sitio est né du désir d’encourager cette belle audace tout en apportant la force et le réalisme de l’expérience de séniors compétents. Les séniors qui les accompagnent sont convaincus de la nécessité de clarifier la finalité de l’activité entrepreneuriale afin de viser le bien véritable des personnes. Ils sont également conscients que la vocation des laïcs consiste à transformer le monde dans toutes les sphères de la société. 

Le réseau Sitio entend ainsi accompagner les créateurs qui visent ce haut sommet de la sainteté dans le travail en poursuivant véritablement le Bien Commun, comme par exemple des projets qui accueillent des personnes porteuses de handicap ou qui mettent en œuvre « l’écologie intégrale ». 

Garder ce cap et maintenir la tension inévitable entre cette audacieuse finalité et les contraintes du moment font partie de l’aventure et sont la condition pour bénéficier du soutien du réseau. Le réseau accompagne ainsi les compromis d’étapes légitimes qui permettent d’avancer vers ce haut sommet. 

Qu’est-ce que la Doctrine Sociale de l’Eglise ?

Nourrie de la Parole de Dieu, et en particulier des enseignements du Christ, la doctrine sociale de l’Eglise a pour objectif de donner des repères de discernement à chaque chrétien, pour agir selon sa foi au cœur de sa vie sociale quotidienne, que ce soit dans sa dimension familiale, professionnelle, associative, amicale…

Au coeur de la doctrine sociale se trouve l’affirmation de la dignité de chaque femme et de chaque homme, en tant qu’être personnellement aimé de Dieu. Créé à l’image et la ressemblance de Dieu, chacun d’entre nous est appelé à contribuer personnellement à l’achèvement de la création.

Autour de cette affirmation centrale, la doctrine sociale de l’Eglise s’est développée depuis un peu plus d’un siècle à travers un ensemble de textes, dont notamment les grandes encycliques sociales des papes de Léon XIII à François (Laudato Si’). Ces textes ont fait émerger d’autres repères clés comme l’écologie intégrale et le respect de la maison commune, la recherche systématique du bien commun, la destination universelle des biens, l’option préférentielle pour les pauvres, la subsidiarité et la participation.

La doctrine sociale de l’Eglise nous fait découvrir un véritable art de vivre chrétien qui met en accord la foi et la raisonla liberté individuelle et la vie en société. Elle nous encourage à réaliser une profonde unité entre notre vie de foi et notre vie sociale quotidienne, qui sont souvent en tension voire parfois en contradiction.